Une activiste manifeste devant la Cour supreme, a Washington, contre la loi anti-avortement recemment adoptee au Texas.

Un blog internet qui encourage l’auditoire a denoncer des avortements illegaux au Texas semble s’i?tre surpris notifier de le eviction avec le hebergeur Internet, une des mesures prises par des societes de technologie apres l’entree en vigueur d’une loi qui interdit la majorite des interruptions de grossesse dans votre Etat du Sud, aussi en cas d’inceste ou de viol.

Le blog Pro Life Whistle Blower fut mis en place par le groupe texan anti-avortement Right to Life (droit a la vie) pour recolter des tuyaux ou des denonciations concernant des personnes et organisations qui aideraient une femme a se Realiser avorter au sein d’ votre Etat historiquement conservateur apres six semaines de grossesse.

Depuis mercredi, une loi prevoit que les plaignants et plaignantes percoivent bien 10 000 dollars de dedommagement en cas de condamnation. Une prime a Notre delation , par rapport aux individus qui denoncent votre loi.

Mais vendredi, un clic dans le bouton tuyaux du site internet dirigeait l’internaute vers une page intitulee Acces refuse – Pare-feu de GoDaddy .

Contre les regles de GoDaddy

Le fournisseur de services online GoDaddy a Dans les faits informe jeudi la page qu’il enfreignait son reglement et qu’il avait 24 heures Afin de changer d’hebergeur .

Les regles de GoDaddy stipulent que les internautes ne vont pas pouvoir nullement collecter d’informations sur des personnes sans leur consentement.

Nous ne serons pas reduits au silence , a certain Kimberlyn Schwartz, directrice une communication de Right to Life.

Une manifestation en faveur de l’avortement semble s’i?tre deroulee en mai dernier a Austin, au Texas.

Personne ne peut nous empecher de sauver des vies. Nous n’avons gui?re peur. Nous ne reculerons gui?re. Notre equipe technique a deja entrepris le transfert par un autre service, ainsi, le site va i?tre de nouveau operationnel en 24-48 heures , a-t-elle precise.

Des sites de rencontre creent des fonds de soutien

Des usagers, encourages avec des organisations de defense des droits en personne, ont par ailleurs inonde le site internet de fausses denonciations. I  propos des reseaux sociaux, comme TikTok et Instagram, des activistes font part de leurs efforts pour coder des robots qui bombardent la page de cette maniere.

Uber et Lyft, les deux leaders des reservations de voitures avec chauffeur, ont de leur cote annonce vendredi qu’ils couvriraient les frais de justice des conducteurs et conductrices, en cas de denonciation a un endroit au cadre d’une nouvelle loi.

Bumble et Match Group ( Tinder , OkCupid . ), dont les sieges se trouvent au Texas, vont coder des fonds de soutien. L’application de rencontres sur internet Bumble souhaite ainsi soutenir les droits des femmes et personnes qui veulent avorter au Texas , a tweete mercredi l’entreprise fondee et dirigee via des jeunes femmes.

Notre societe ne application de rencontres pour les introvertis prend d’ordinaire gui?re parti politiquement, a moins que i§a ne concerne les affaires. Mais dans ce cas, moi, personnellement, en tant que cousine au Texas, je ne pouvais jamais rester silencieuse , a ecrit Shar Dubey, la patronne de Match, dans un memo interne relaye concernant Twitter.

Tout le monde devra bien voir le danger pose avec une loi aussi punitive et injuste que celle-ci, qui ne fera aussi nullement d’exception pour les victimes de viol ou d’inceste. Je detesterais que une Etat fasse votre tel pas en arriere dans les droits des femmes , a-t-elle ajoute.

Un systeme de justicieres et justiciers autoproclames , denonce Biden

La loi entree en vigueur mercredi interdit d’avorter des que nos battements de c?ur de l’embryon sont detectes, soit a environ six semaines de grossesse, quand bon nombre de femmes ignorent etre enceintes. Seule l’urgence medicale justifie une exception.

Jusqu’a present, les documents similaires d’autres Etats americains avaient ete invalides en justice, mais une telle fois-ci la Cour supreme federale a refuse de bloquer la loi.

Selon la legislation texane, il ne revient nullement a toutes les autorites d’effectuer respecter la mesure, mais a la population, encouragee a mettre plainte au civil.

J’ai chose la plus pernicieuse [. ] est que i§a cree une sorte de systeme de justicieres et justiciers autoproclames, avec des gens qui percoivent des recompenses , a deplore le president americain Joe Biden devant J’ai presse a J’ai Maison-Blanche, vendredi.

Ca parai®t ridicule, limite anti-americain , a-t-il continue.